Un chapeau de ciel

Informations
  • Titre VOA Hat Full of Sky
  • Sortie VO01/05/2004
  • Sortie VF01/11/2007
Résumé

"Robin Deschamps Feegle, je vos demande maetnant d'alleu sauveu la ch'tite michante sorcieure jaeyante. Un rukeu est après elle."
Et voilà les Nac mac Feegle, les ch'tits hommes libres, sur le pied de guerre. Car un terrible danger menace leur protégée, Tiphaine Patraque, onze ans, apprentie sorcière : un rucheur veut s'emparer d'elle.
Un rucheur, c'est comme un babar-l'ermite. Ça emménage en vous... et on ne peut pas le tuer.

Alors tous les talents en herbe de Tiphaine ne seront pas de trop, non plus que ceux des Feegle, de fins bagarreurs, et peut-être faudra-t-il que s'en mêle maîtresse Ciredutemps, la sorcière de référence.

Éditeurs
  • L'Atalante
    • Date de Parution01/01/1970
    • Nombre de Pages368
    • Traduction dePatrick Couton
    • Illustration dePaul Kidby
    • Codes ISBN : 2-84172-388-7
Points de vue
  • Sort le 10/01/2007 - 8/10

    Bon, et bien après avoir relu Les Ch'tits hommes libres, j'ai attaque Un chapeau de ciel, la suite sortie la semaine dernière, et je l'ai finie dimanche soir, un peu trop tard/tôt. Le premier tiers du livre est un peu mou, Pratchett prend un peu trop le temps de poser ses personnages et son décor. Par contre, une fois l'intrigue vraiment lancée, c'est un bonheur comparable aux meilleures annales (de Carpe Jugulum à Ronde de Nuit.) Mémé a un rôle plus important que la simple figuration du premier tome des aventures de Tiphaine Patraque, et c'est vraiment agréable de la revoir. D'autant plus qu'on la voit différemment d'auparavant, par les yeux de Tiphaine, c'est fois-ci. Tiphaine qui fait donc son apprentissage du métier de sorcière, comme on pouvait s'y attendre après la lecture de Les Ch'tits hommes libres. Un apprentissage qui, forcément, n'est pas toujours facile, passe par des moments pas évidents, surtout quand on est une fille de 11 ans qui est loin de son pays pour la première fois ! Les Feegles, Rob Deschamps en tête, sont toujours aussi... eux-mêmes. Rob Deschamps qui, au passage, devient logiquement le chef (ce qui signifie qu'il épouse la nouvelle kelda), et fait connaissance avec les joies de la vie conjugale et des responsabilités. Guiton Simpleut est toujours là, lui-aussi, et a toujours du mal à savoir quand "fermer sa goule", pour notre plus grand bonheur. On a de très bons moments d'humour, des moments plus "émotion", et une histoire bien ficelée. Un bon Pratchett, en résumé. Vivement Wintersmith, le 3ème tome des aventures de la fromagère. Miyards !

  • des lecteurs externes