Magrat Goussedail


Informations
  • NomGoussedail
  • PrénomMagrat
  • Nom en VOMagrat Garlick
  • FamilleSorcières

Apparitions

"Magrat a l'esprit ouvert. Aussi ouvert que le ciel, ouvert à tous les vents. Aucun esprit ne peut être plus ouvert sans matériel chirurgical adéquat. "

Troisième sorcière du "convent" formé avec Mémé Ciredutemps et Nounou Ogg. Beaucoup plus jeune que ses collègues, qui estiment que leur différence d'âge avec elle leur octroie le droit de rester assises pendant qu'elle leur prépare le thé. Magrat Goussedail est une sorcière de la nouvelle génération, et croit à toutes sortes de supersistions, comme les forces de la nature, boules de cristal, les talismans, les bougies et l'encens : une sorte de sorcière New Age, en quelque sorte.

Magrat possède un caractère assez timide, et se laisse souvent marcher sur les pieds par ses aînées. Sa maladresse latente la pousse aussi à marcher sur les pieds des autres aussi. Elle passe la plupart de son temps à s'excuser. Elle appartient à ce genre de personnes à recueillir des petits oiseaux tombés du nid et à pleurer dès que ces derniers rendent l'âme. Elle aime tresser des fleurs dans ses cheveux, elle chante à la guitare des chansons - en fermant les yeux -, bref, elle semble dotée d'une bienveillance perpétuelle un brin irritante au bout d'un moment, et d'un tempérament romantique à l'eau-de-rose. Une de ses grandes convictions dans la vie est que ce serait mieux si le tout le monde était un tout petit peu plus gentil.

A condition d'y mettre une bonne volonté et de garder une pointe d'hypocrisie en roue de secours, on pourrait se hasarder à dire que Magrat est jolie. C''est juste que son nez plutôt rougeaud à force de le gratter, sa tendance à loucher lorsqu'elle réfléchit, sa crinière constamment en bataille et une poitrine "semblable à deux petits pois qui se seraient égarés sur une planche à repasser" ne jouent pas en sa faveur. Elle a pourtant trouvé ce qui se rapproche le plus de l'âme soeur, en la personne de Vérence II, autrefois le bouffon du roi, maintenant roi lui-même de Lancre ( une histoire compliquée, on vous l'expliquera un jour ), qui présentait lui aussi les symptômes réciproques du coup de foudre. Le devoir a donc appelé Magrat qui a quelque peu renoncé à la sorcellerie pour son accès au trône grâce à son mari, qui s'avéra être l'un des monarques les plus éclairés que le royaume ait connu jusque là. Sa situation est désormais un peu plus heureuse qu'avant. Toute reine qu'elle est, ça n'empêche pas ses deux anciennes consoeurs de continuer par habitude à lui demander de servir le thé dès qu'elles la voit.

Elle est aujourd'hui mère d'une fille, nommée Esméralda Margaret Attention Orthographe (une autre histoire compliquée, qui nécessiterait que vous lisiez le livre, ça irait plus vite).

par Théophile Peuplier