Albert


Informations
  • NomMalik
  • PrénomAlberto
  • SurnomAlbert
  • Nom en VOAlberto Malich
  • FamilleMort et compagnie

Apparitions

Même une fois qu'il s'y serait habitué, Morty retiendrait toujours son souffle en regardant Albert marcher. Le valet de chambre de la Mort appartenait à cette espèce de vieillards secs comme un coup de trique, au nez en lame de couteau, qui ont toujours l'air de porter des mitaines – même quand ce sont des gants – et sa démarche mettait en œuvre une succession compliquée de mouvements. Il se penchait en avant, imprimait à son bras gauche un balancement, d'abord lent, qui se transformait bientôt en gesticulations désordonnées dont les convulsions, au moment où l'observateur s'attendait à voir le membre se séparer du coude et s'envoler, finissaient par se propager brusquement sur toute la longueur du corps jusqu'aux jambes et propulsaient l'homme comme un coureur sur échasses. La poêle à frire décrivit une série d'arabesques en l'air avant de s'arrêter juste à la verticale de l'assiette de Morty. Albert avait exactement le bon type de lunettes demi-lune pour regarder par-dessus ses verres.
"J'peux faire suivre par du porridge, dit-il, et il cligna de l'œil, apparemment pour inclure l'apprenti dans la conspiration mondiale porridgière. "

De son vrai nom Alberto Malik, fondateur et premier Archichancelier de l'Université de l'Invisible, il est maintenant le serviteur de la Mort. Après avoir essayé de faire le rite d'AshKente à l'envers, pensant ainsi gagner l'immortalité, ce qu'il a en un certain sens obtenu quand même, il s'est retrouvé chez la Mort.
En effet, comme le domaine de la Mort est situé dans un espace-temps régi par des règles différentes, on ne vieillit pas ; Albert a soixante-sept ans depuis plus de deux mille ans.

Depuis, il a appris à faire la cuisine – en général des œufs au bacon et du porridge, avec beaucoup de gras – et à laisser de côté son chapeau de mage (bien obligé, car il est resté à l'UI après son... départ), ce qui nécessite beaucoup d'efforts. Cela dit, une petite virée dans le monde de temps en temps ne lui déplaît pas trop, mais il veille à ne pas y aller trop souvent ; il ne lui reste plus que quatre-vingt-onze jours, trois heures et cinq minutes à vivre.

Albert est un petit vieux à l'air grincheux, qui se tient voûté et qui a perpétuellement une goutte qui lui pend du nez, sans jamais tomber, malgré sa démarche très particulière.

C'est lui qui essaye de rattraper le coup quand son maître se prend trop pour un humain, accompagné de la Mort-aux-Rats, du corbeau Dit et de Suzanne. Il est souvent soupçonné d'avoir un grand cœur sous ses airs bourrus, ce qu'il dément systématiquement.

Il est considéré comme le plus grand mage de tous les temps ; il avait d'ailleurs une statue à l'Université de l'Invisible qui proclamait : " On ne reverra jamais son pareil ", statue qui était la cible de nombres de blagues estudiantines, comme des graffitis à des endroits osés et autres soulagements de vessie.

par Jess,Fabien