Les bases

Présentation du Disque-Monde

a 20141012 1136401442 

 

 

Dans une dimension lointaine et passablement farfelue, un monde en forme de disque est juché sur le dos de quatre éléphants, eux-mêmes posés sur le dos d'une Tortue...

 

 

 

 

Introduction au Disque-monde

Quelque part loin de notre globe terrestre, existe une planète plate. Un disque, ni plus ni moins, en légère rotation sur lui-même, posé bien à plat sur le dos de quatre éléphants titanesques, eux-mêmes solidement campés sur le dos gigantesque et millénaire de la Grande A'Tuin, la tortue stellaire.

Un monde pareil est forcément un univers de Fantasy, pas vrai ? Avec des sorcières, des mages (non, ce n'est pas la même chose), des dragons, des trolls, des nains... Certes, mais des sorcières villageoises têtologues, des mages universitaires qui passent les trois quarts de leur temps à table, des petits dragons roteurs à l'indigestion facile, des brutes trolls qui se changent en mathématiciens dans une chambre froide, des naines barbues qui revendiquent leur féminité ?
Sur le disque-monde, les poncifs de la Fantasy passent par la moulinette parodique - et ils ne sont pas les seuls.

Car ce monde n'est en fait pas si éloigné du notre, si on y regarde bien... On y retrouve une foule d'éléments issus du monde réel, transposés judicieusement à la "sauce" du Disque-monde, tout simplement. Chaque tome de la série prend pour décor un thème bien réel, pour ensuite le détourner, le parodier, l'adapter au Disque-monde où il trouve toujours sa place, puisque la population discale reproduit globalement les mêmes comportements que le terrien moyen... Du moins, autant qu'il l'est possible dans un monde où ce qui nous semblerait absurde et ridicule dans notre réalité devient ce qui est normal et logique sur le Disque, tellement imbibé de magie que la lumière de l'aube ne se répand pas uniformément, mais plutôt "comme de la mélasse".

La série du Disque-monde est définie comme de la "Light Fantasy", ou "Fantasy Burlesque", ce qui reflète plutôt bien l'aspect parodique de ces aventures atypiques menées par toute une galerie d'anti-héros...
Mais c'est aussi bien plus que cela. Terry Pratchett est un fin observateur, et sa culture générale très étendue et touche-à-tout lui donne un champ de références diablement vaste et varié, que l'on retrouve en autant de parallèles et de clins d'oeils dans les Annales... Que notre traducteur national, Patrick Couton, se fait un plaisir de nous rendre avec brio (même s'il est certain que, culturellement, parfois de petits détails nous échappent).

La structure des Annales du Disque-monde est telle que n'importe quel tome peut être lu indépendamment des autres, et dans un ordre indifférent ; même si certains détails et références se comprennent mieux si on les lit chronologiquement, et que certains tomes constituent des suites plus ou moins directes de la vie de certains personnages (par exemple la trilogie des sorcières: Trois Soeurcières, Mécomptes de Fées, Nobliaux et Sorcières, qui suivent linéairement les aventures des sorcières de Lancre, mais qui sont pourtant respectivement les tomes 6, 12 et 14).
=> pour plus de détails, consulter le graphe de lecture

De plus, il n'y a pas de chapitres à proprement parler, mais plutôt des séparations qui marquent les changements de point de vue de narration. On alterne ainsi régulièrement avec différents personnages, principaux ou secondaires, tout en entretenant le rythme de chaque tome. Cela multiplie aussi les personnages et les sous-intrigues, mais tout reste toujours clair, et on s'attache toujours aux nouveaux personnages, qu'on espère ensuite retrouver dans d'autres tomes...

 

Envie de découvrir de plus près ? 

Quelques questions que vous vous posez peut-être...

  • Combien de tomes, répartis comment?

Consultez notre rubrique des Livres pour voir les tomes des Annales. Ne soyez pas rebutés par leur nombre considérable (une bonne trentaine): comme dit plus haut, ce n'est pas une série du modèle habituel, où les tomes suivent une même intrigue principale de son commencement à son dénouement.
Les tomes du disque-monde sont plutôt des histoires qui se passent dans le même monde, mais sans forcément avoir une continuité directe.

Chaque tome se passe à un endroit du Disque, en suivant des évènements et des personnages bien spécifiques, puis le tome suivant se passe ailleurs et suit des évènements et des personnages différents. Quelques tomes plus loin, il arrive qu'on retrouve ces endroits et ces personnages, et des références à certains évènements.

Quoiqu'il en soit, c'est une série qui peut se découvrir en piochant un peu au hasard, sans avoir à craindre de grosses incompréhensions - enfin... globalement.
Car certains tomes peuvent constituer des suites directes selon les évènements et personnages concernés, formant ainsi des sortes de cycles à l'intérieur de la série ; et dans ce cas ça peut être mieux de les lire dans l'ordre, mais ce n'est pas indispensable non plus (tout comme on peut souvent mieux profiter de certains clins d'oeil quand on connaît le reste de la série, sans que ce soit forcément indispensable à la découverte d'un tome pioché au hasard).

Le graphe chronologique schématise quelques-uns des cycles qu'on peut distinguer (cliquez pour agrandir):
 


graphe de lec 20141012 1279404704


Les quatre cycles principaux sont:
- le cycle des Mages (Rincevent et ses collègues de l'Université de l'Invisible)
- le cycle des Sorcières (de Lancre, dans les Montagnes du Bélier)
- le cycle du Guet (polars d'Ankh-Morpork)
- le cycle de la Mort (la Mort, sympathique philanthrope, et sa famille, avec Suzanne)


Ce ne sont pas les seuls, et on peut encore en trouver d'autres si on se met à regarder sous d'autres angles.

Et attention, ce n'est pas parce qu'on peut distinguer des cycles qu'il faut absolument lire la série cycle après cycle...

Maintenant, à vous de piocher selon vos opportunités, le mieux est de suivre votre instinct...
Mais pour vous éviter quelques mauvais départs, nous pouvons tenter de vous guider:

  • Les tomes à éviter pour commencer, plutôt à lire seulement une fois qu'on a mis un pied (voire deux) dans l'univers et qu'on y accroche:

- La Huitième Couleur et Le Huitième Sortilège: les premiers de la série (qui ne constituent qu'une seule histoire) - un grand délire pas vraiment structuré, assez touffu, pas trop l'idéal pour commencer!
- Faust/Eric: tome assez particulier, pas très représentatif: pas terrible non plus pour commencer.
- Les Zinzins d'Olive-oued: bourré de références cinématographiques. Même avec la traduction talentueuse, on passe facilement à côté d'une bonne part de l'intérêt de ce tome...
- Accros du roc: la même chose, version musique rock, cette fois. Peut-être quand même un peu plus accessible vu les références plus populaires...
- Le Père Porcher: la magie de Noël version Disque-monde, très bon mais beaucoup d'auto-références.
- Le Régiment Monstrueux: pas très représentatif, tonalité différente, plus sombre, intrigue moins multiple (donc moins riche).
- Procrastination, Ronde de Nuit: très "spéciaux", complexes, bourrés d'auto-références, à éviter pour les novices.

Tout ceci est subjectif, bien sûr, il existe de nombreux fans qui ont commencé par ceux-là et qui ont tout de suite bien accroché!

  • Quelques suggestions particulières pour démarrer:

- Mortimer: plongez dans le quotidien de la personnalité anthropomorphique la plus célèbre du multivers.
- Trois Soeurcières: dans les montagnes reculées de Lancre, découvrez le pays des sorcières du Disque... (petites références shakespearienne en bonus)
- Au Guet ! : intrigue policière, parodie des dragons, des sociétés secrètes, une bonne entrée en matière pour découvrir la ville d'Ankh-Morpork et le cycle du Guet.
- Les Petits dieux: parodie de certains modèles de l'Antiquité et de la religion, mélange assez détonnant sur un monde porté sur le dos d'une tortue...
- Carpe Jugulum: si vous aimez les vampires, voyez-les autrement...
- La Vérité: un des derniers, qui amorce doucement un certain renouveau à Ankh-Morpork...
- Timbré: encore un des derniers, un véritable nouveau tournant dans la série avec les aventures d'un nouveau personnage qui vaut le détour!

- Les romans jeunesse "hors-série": Maurice et ses rongeurs savants, et la mini série des Tiphaine Patraque (le premier est "Les Ch'tits hommes libres") peuvent faire une bonne approche du style de Pratchett et de l'univers du Disque-monde, en un peu plus cadré.

- Les nouvelles peuvent être une piste mais ne vous y fiez pas si vous n'accrochez pas: le format même de nouvelle les rend assez différentes et peu représentatives des tomes de la série.

Encore une fois, tout ceci est bien subjectif ; beaucoup de fans ont commencé en piochant au hasard, dans un ordre tout à fait aléatoire.

  • Derniers avertissements:

Attendez-vous à du parodique, à un univers touffu, des livres pour la plupart sans chapitrage mais qui alternent entre les points de vue et les "aventures" de plusieurs personnages, qui finissent par converger: ça n'a pas l'air comme ça, mais (à part de rares exceptions) il y a vraiment une intrigue là-dessous!

Et quand on accroche bien, on se rend compte qu'il n'y a pas que de l'humour là-dedans, mais aussi une bonne dose de sérieux... Les parallèles avec notre monde et notre société pullulent.

Si vous n'êtes pas habitué à l'absence de chapitres, ça peut être un coup à prendre. Si cela peut vous gêner, sachez que Timbré et les romans jeunesse sont chapitrés.

Si vous avez l'impression de rater une blague ou une référence, ne vous bloquez pas dessus... (Et n'hésitez pas à en parler avec d'autres fans - le forum du Vade-Mecum peut vous aider!)

Enfin, si vous n'accrochez vraiment pas, même après plusieurs tentatives, eh bien... C'est triste, mais mieux vaut laisser tomber, ça ne servirait à rien de s'acharner.

 

Questions déviantes

 


"Le Grand livre des Gnomes" (3 tomes), "les aventures de Johnny Maxwell" (3 tomes aussi) et le Peuple du tapis" sont communément admis comme les meilleurs livres que Terry Pratchett a écrit avant le Disque-monde, bien que son talent n'atteigne sa pleine mesure qu'avec le Disque-monde.

"La face obscure du soleil" et "Strate-à-gemmes" sont moins bons, mais peuvent éventuellement être intéressants pour voir les origines de certains éléments du Disque-monde.

Ensuite viennent ceux qui ont été écrits quand Pratchett avait déjà démarré sa série:
- "De bons présages", co-écrit avec Neil Gaiman: bien dans la veine du Disque, une apocalypse atypique - à lire absolument!
- "Sacrés chats": quelques observations de connaisseurs sur les "vrais" chats - à voir par curiosité si vous aimez ces félins...
- "Nation": roman jeunesse qui se détache du Disque-monde, très complimenté par les critiques et récompensé par de nombreux prix.

- "La Science du Disque-monde" (3 tomes dont un encore à paraître en France): pour les initiés du Disque intéressés par la science et le fonctionnement de notre Globe-monde à nous (les chapitres impairs forment un récit dont les principaux personnages sont les mages de l'Université de l'Invisible, les chapitres pairs exposent et développent des concepts scientifiques d'après les situations du récit, qui en est influencé).

  • Lire en anglais?


Les puristes préfèrent toujours lire la version originale plutôt que les traductions.
Dans le cas français, il faut quand même savoir que nous avons un traducteur très talentueux en la personne de Patrick Couton, qui nous rend avec brio toutes les subtilités des textes de Terry Pratchett.

Cela dit, la lecture en V.O. présente l'avantage de pouvoir lire les nouveaux tomes dès leur sortie, pour les fans trop impatients pour attendre l'édition française. Contrairement à ce qu'on peut croire, ce n'est pas trop ardu à lire en V.O., dès qu'on a un niveau d'anglais pas trop bas et qu'on connaît déjà le Disque-monde, pour s'aider du contexte plutôt que de bloquer sur le moindre mot ou tournure inconnus.

Découvrir le Disque-monde directement en anglais s'annonce un peu plus hasardeux, mais pas impossible. Il peut être bénéfique d'avoir l'édition française du même tome dans l'autre main, ne serait-ce que pour mieux apprécier les innombrables références et jeux de mots divers.

Dans tous les cas, n'hésitez pas à demander de l'aide ou poser vos questions à d'autres fans, par exemple sur le forum du Vade-Mecum!

 

Nous vous souhaitons une agréable découverte (ou approfondissement) et autant de plaisir que nous en avons à explorer le multivers de Terry Pratchett!

par Leïa Tortoise