Terry Pratchett

Interview de Terry Pratchett par Emily S. Whitten

L'évolution d'Ankh-Morpork

Terry : Oui, les louveteaux. Et... Ankh-Morpork a changé au fil des livres. A présent, plus personne ne se poserait de questions. Vous savez, maintenant c'est une ville avec des vampires et tout le reste, c'est comme... je crois qu'il y a maintenant trois sex-shops dans la cité de Salisbury, près de chez moi. On l'appelle une cité parce qu'elle a ses cathédrales et tout, mais c'est une ville moyenne. Dans les années 60, l'ouverture d'un sex-shop aurait causé tout un scandale dans les journaux. Maintenant, il y a un magasin Ann Summers [ndt : chaîne de sex-shops, et oui, j'ai dû chercher ça sur Google] qui a ouvert au milieu du centre commercial. Et tout le monde s'en fiche ! On a juste pris l'habitude de ce genre de choses. Personne n'y fait attention. Ce qui est très bien, à mon avis.
Et donc, je pense que la même chose est en train de se produire à Ankh-Morpork ; de plus en plus de gens qui arrivent. Et puis il y a un des événements qui se passent dans Unseen Academicals, dont je peux parler : à cause des machinations de Vétérini, le football à l'ancienne, qui était plus ou moins interdit à Ankh-Morpork, devient quelque chose de beaucoup plus proche de ce que nous reconnaissons comme le football moderne. On a le Football Club des Sœurs-Etienne et toutes les différentes équipes. Les Sœurs-Etienne ont même du rose sur leur maillot ; l'idée, c'est qu'il faut être vraiment viril pour porter du rose. Et il y a toujours la vieille haine entre les nains et les trolls qui marine doucement, même après l'affaire de la vallée de Koom, mais il y a une scène dans Unseen Academicals où le Guet se rend compte tout à coup que, puisque les gens soutiennent leur équipe locale, dans l'inévitable bagarre entre bandes de supporters rivales, on va trouver des nains et des trolls portant les mêmes écharpes, et qui se battent contre les nains et les trolls qui sont dans le club de supporters de l'autre équipe. C'est une sorte de progrès.

Emily : Oui, un drôle de progrès !

Terry : Un drôle de progrès, mais ils ne sont plus divisés selon des critères de race, parce qu'ils ont trouvé quelque chose d'encore mieux que la haine raciale.

Emily : A savoir, la folie footballistique !

Terry : Oui. Mais c'est assez amusant, et ça suffit pour faire réfléchir un peu plus les gens.

Emily : Oui. Une dernière question sur le Disque-Monde avant de passer à autre chose. Est-ce que vous avez des étymologies marrantes, ou des anecdotes à propos de quelque chose dans les livres, des choses à côté desquelles les lecteurs risquent de passer et qui soient basées sur des détails du monde réel ?

par Terry Pratchett et Emily S. Whitten