Terry Pratchett

Le mot de Terry - Février 2009

Salut tout le monde,

Eh bien, il y a eu environ trois millions de téléspectateurs qui ont regardé le documentaire, qui semble être bien accueilli jusqu'ici. Bien sûr, cela signifie déjà une autre vague énorme du tsunami de courrier qui s'écrase constamment dans ce bureau. J'aimerais ajouter que je suis étonné qu'avec toutes les prétendues causes possibles d'Alzheimer que des fans partagent avec moi ; les gaz d'échappements des voitures, les téléphones portables et le pain blanc (d'accord, alors je me réconcilie avec le pain blanc) je suis étonné que la maladie ne soit pas plus étendue.

Il y a une rumeur qui court en république Tchèque, lancée par un petit groupe d'étudiants, qui dit que je ne peux plus signer mon nom. Techniquement parlant, j'ai probablement été incapable de signer mon nom pendant les vingt dernières années. Il n'y a rien de mieux que de signer des livres pendant des heures et des heures en une journée pour transformer sa signature en quelque chose qui ressemble à un insecte écrasé. En bref, ma signature est toujours identique à ce qu'elle était il y a de nombreuses années et s'est vraiment installée dans une forme courbée que je trouve plutôt soignée. Elle ne ressemble pas à ma signature d'il y a trente ans, mais ça n'a jamais été le cas, et je signe tout le temps. Ce que j'essaye d'éviter maintenant c'est de personnaliser les dédicaces, en particulier dans les grandes manifestations. Cependant, d'après l'adorable Claudia, il semble qu'il n'y ait pas de changement dans mon état depuis mon dernier gros examen en avril 2008, l'ACP [NdT: atrophie corticale postérieure] fait son effet et pour une raison quelconque mon écriture en général est moins bonne et encore moins bonne, plus la phrase est longue. Comment je peux dire ça...? Quand vous devez vous concentrer pour quelque chose qui jusqu'à assez récemment était automatique, le simple fait de vous concentrer semble rendre les choses pires. D'ailleurs, quand je faisais de longues séances de dédicaces, ça ne voulait pas dire signer du tout. La plus longue séance de dédicaces authentique que j'aie jamais fait a duré six heures et trente-huit minutes et je ne veux plus jamais en refaire une autre comme celle-là.

Nous avons aussi un problème avec des personnes qui envoient des livres pour qu'ils soient dédicacés et renvoyés. Au moins, le nombre de personnes qui envoient des livres sans timbres pour le retour a diminué d'environ 75% à 10%, mais je n'aime pas du tout l'idée de dédicacer des livres par courrier parce que ça cause tant de problèmes. Notre pile de livres est haute de deux mètres, ou elle le serait si elle ne venait pas juste de tomber. Cela demande beaucoup de manipulations, surtout parce que nous sommes à une certaine distance du principal Bureau de Poste et je soupçonne, en cynique que je suis, qu'un bon nombre de ceux que nous avons maintenant viennent de marchands. Pour commencer, nos journées sont déjà intenses et pleines à craquer, et transformer l'endroit en un sous-bureau de poste n'est pas mon intention. Le vrai problème commence quand les gens nous contactent ensuite en nous demandant "qu'est-ce qui est arrivé au livre que je vous ai envoyé ?" ; on va à la pile de ce qui n'a pas encore été renvoyé et on ne trouve pas ce livre - mais maintenant l'absence dudit livre est notre problème. Globalement, le flot de demandes de livres dédicacés devient trop important à gérer, et nous n'allons plus le faire.

Ma grande amie Sandra Kidby habite près de chez moi et c'est assez facile de dédicacer les livres qu'elle vend exclusivement sur PJSM Prints. Et, pour me répéter, vous aurez ma véritable signature, signée par moi, dans ce bureau, renvoyé dans un bon emballage, conçu pour survivre au transport. Vous n'aurez pas de Certificat d'Authenticité, parce qu'ils ne valent pas le papier sur lequel ils sont écrits, et de toute façon - qui signerait ça ? :o)

Nous irons au Palais la semaine prochaine pour récupérer mon titre de Chevalier. Nous vous dirons comment ça s'est passé.

2009-02-10-fev2009
par Terry Pratchett