Terry Pratchett: Jungle Quest

Le premier documentaire de Terry Pratchett, lors de son premier voyage à Bornéo en 1994.
Un DVD est maintenant vendu par TV6 qui reverse une partie des bénéfices à la Orangutan Foundation, qui travaille toujours à protéger les espèces en danger tandis que leur habitat est progressivement détruit.

jungle-quest
Quand Terry Pratchett, auteur à succès des romans de science-fantasy de la série du Disque-monde, a inventé le personnage très populaire du Bibliothécaire, il ne se doutait pas que ce serait le début d'une quête personnelle qui l'emmènerait jusqu'à la jungle de Bornéo.

Les livres ont éveillé l'intérêt et le souci de Terry pour les orang-outangs ; il est même devenu un parrain de la Orangutan Foundation. Terry a réalisé qu'il ne savait pas grand chose de ces proches cousins de l'être humain, et a organisé un voyage en bateau, sur la rivière Sekonyer, au départ de Kumi sur l'île de Bornéo, pour rencontrer les orang-outangs dans leur milieu naturel.
Son compagnon de voyage était Ian Redmond, un primatologue ayant travaillé avec Diane Fossey et les gorilles du Rwanda, qui voulait photographier des orang-outangs pour son nouveau livre. Ian visitait Bornéo pour la première fois lui aussi.

Presque dès leur arrivée, Terry a rencontré son premier orang-outang - dans une cage! C'était un bébé victime du commerce des orang-outangs comme animaux de compagnie qui attendait d'être rendu à la jungle. Avoir des orang-outangs en captivité comme animaux de compagnie était une tradition en Indonésie. Désormais, avec seulement 300000 spécimens sauvages, c'était illégal - capturer les bébés entraînait souvent la mort de la mère.

La mission que Terry s'était donné allait au-delà de la rencontre des orang-outangs dans leur habitat naturel. Il espérait aussi prendre contact avec la légendaire Birute Galdikas, une contemporaine de Fossey qui étudiait et travaillait avec les orang-outangs de Bornéo depuis plus de vingt ans.
Quand il la trouva à son camp provisoire de Camp Leakey, il apprit que Birute considérait les orang-outangs comme "une autre sorte de nous" - ils partagent 98% de leur patrimoine génétique avec les humains, ainsi qu'une intense curiosité, un sens de l'humour, et un goût pour la compagnie humaine à petites doses. Il apprit aussi que malgré ses efforts pour protéger la forêt tropicale des bûcherons, Birute craignait pour le futur des singes roux, puisque même le Parc National était régulièrement réduit.

A Camp Leakey, Terry découvrit pour sa part l'importance d'un endroit où les humains et les singes peuvent partager le monde sans barreaux entre eux. Et il atteignit son objectif de voir les orang-outangs de près quand un grand mâle appelé Kusasi émergea de la jungle, s'assit quelques minutes juste à côté de Terry et Ian, puis repartit tranquillement dans la forêt.

par Leïa Tortoise