Posez-moi des questions sur les Timbres: Un Guide du Débutant

Informations
  • Titre VOAsk Me About Stamps: A Newcomer's Guide

Depuis la parution de Going Postal/Timbré, un tout nouveau genre d'objets de collection a envahi les étagères et albums des fans du Disque Monde : les timbres. Relativement récents dans l'historique de parution des Annales, ils sont maintenant parmi nous comme s'ils avaient toujours existé (serait-ce un coup des Procrastinateurs ?). Dans les deux articles qui suivent, présentation des grands principes de la platélie*, cette révolution timbrée...Un petit lexique à la fin rappelle les principaux termes utilisés en philatélie et donne des indications sur des timbres connus. Les mots concernés sont suivis d'un astérisque.

Sur le Globe-Monde : explications de Bernard Pearson

On peut dire que ça a presque commencé comme une plaisanterie. A cette époque, Terry Pratchett travaillait sur Timbré et avait donné à Bernard une idée globale de l'intrigue. Juste pour s'amuser, Bernard a téléchargé une image du timbre traditionnel Penny Black*, et il a remplacé la reine Victoria par Stephen Briggs de profil sous les traits du seigneur Veterini. Il l'a collé sur une enveloppe et a envoyé le tout à Terry, en pensant que ce dernier aurait à payer une taxe pour courrier non affranchi. Mais la poste anglaise a fait preuve d'un sens de l'humour étonnant, en délivrant la lettre sans réclamation.

2010-05-21-150px-Penny_black 2010-05-21-pennynewclrs

L'idée a séduit Terry ; il a montré le timbre à Transworld (son éditeur) et ils ont décidé de commander des timbres pour promouvoir la sortie à venir du livre. Une enveloppe commémorative* a été éditée par Waterstones, le détaillant, et elle a remporté un vif succès, tant auprès des fans du Disque Monde que des philatélistes.

La première série de timbres disponibles pour les collectionneurs a été lancée lors de la Convention Disque Monde 2004. Le style de ces timbres est fortement influencé par certains grands classiques de la poste britannique du 19e siècle. Les artistes impliqués dans la création de ces premiers timbres et bon nombre des suivants sont :
- Alan Batley, qui a réalisé les dessins sur les timbres
- Colin Edwards : il s'est occupé des frises encadrant les dessins
- Bernard Pearson : il a assuré la liaison artistique avec Terry Pratchett, qui est resté l'âme du projet.

Tout d'abord, les timbres se sont limités à quelques exemplaires morporkiens courants*, mais les opportunités pour des essais plus audacieux ont commencé à s'accumuler en nous faisant de l'œil. Par exemple, un timbre pour le Porcher, comme ceux édités par tous les grands services postaux du monde aux alentours de Noël. Très vite, certains étas discaux sont venus s'ajouter à la liste, comme la Zlobénie, Sto Lat, et Two Shirts. Et ensuite, pire que tout, nous avons basculé du Côté Obscur du timbre de collection avec : les raretés, les erreurs*, les variétés*.

Le but principal était de rendre nos timbres aussi « réels » que possible, de façon à ce que dans une centaine d'années, perdus dans un vieux lot de vrais timbres d'occasion, ils ne déparent pas. Pour y arriver, nous avons engagé une équipe d'illustrateurs, de consultants en impression et de fouineurs divers. Nous avons impitoyablement pris en otage le cerveau d'authentiques collectionneurs de vrais timbres. Et nous avons fait de notre mieux pour reproduire le fonctionnement d'un service postal ordinaire pour la distribution des timbres.

Par exemple, comme la Poste Royale anglaise, nous produisons des commémoratifs*, des enveloppes commémoratives*, des plis premier jour*, des oblitérations* discales, et un magazine trimestriel (le Stanley Howler*). Et nous avons désormais une communauté mondiale de collectionneurs, que Terry a baptisés les platélistes*, qui échangent, achètent, vendent des timbres, et occasionnellement les mettent sur eBay en se faisant beaucoup d'argent au passage.

Contrairement à l'usage de la Poste Royale anglaise, nous vendons aussi la fameuse Petite Enveloppe Brune (LBE) qui contient au moins pour 5 £ de timbres du Disque Monde, mais peut-être aussi une précieuse erreur* ou même un timbre très rare qui n'est plus sur le marché. Certains peuvent aussi contenir un bon d'achat.

Vous ne savez par où commencer ? Nous avons établi des regroupements dans nos timbres et produits associés pour qu'il soit facile de se spécialiser dans un type de timbre ou d'oblitération. Mais il y a plusieurs manières de se lancer dans la platélie*. Nous proposons :
- le Pack du Débutant : 5£ de timbres assortis.
- 2 Packs Collection
- Le Pack des Collections Etrangères : contient un exemplaire de chaque timbre réalisé par d'autres pays et cités du Disque, incluant Sto Helit, le Klatch, Genua et Djelibeybi.
Le prix des 2 derniers types de pack fluctue en fonction des timbres en circulation, but aucun ne contiendra de timbre rare ou précieux. Et ensuite, bien sûr, nous proposons la fameuse Petite Enveloppe Brune*.

2010-05-21-Fornpartspacks

De nouveaux timbres ou produits associés sortent régulièrement, plusieurs fois par mois. Le meilleur moyen de se tenir au courant reste de s'abonner par mail à notre newsletter.

Pour davantage d'informations sur les timbres et la constitution d'une collection, pourquoi ne pas demander à nos experts ou poser des questions sur notre très sympathique forum ? La plupart du temps nos Gentils Collectionneurs vous donneront de bons conseils et des propositions pour démarrer une collection. La section timbres du forum est accessible ici.

Lexique

Cap de Bonne Espérance : les timbres du Cap sont réputés dans l'univers philatéliste pour leur forme triangulaire.
Commémoratif: timbre émis pour la commémoration d'un anniversaire (événement, célébrité)
Courant: un timbre émis en grande quantité qui est utilisé de façon régulière pour l'affranchissement du courrier. Habituellement valable au moins un an.
Enveloppe commémorative: enveloppe avec un timbre (parfois pré-imprimé), pour marquer un événement particulier. Habituellement en édition limitée.
Erreur: Timbre sur lequel on remarque une anomalie par rapport à l'original. Les erreurs sont très recherchées par les philatélistes spécialisés. Sur le Globe Monde, les erreurs sont accidentelles. Sur le Disque Monde, elles sont fréquemment volontaires (c'est Moite qui tient la Poste, n'oublions pas, et qui tient la caisse aussi...).
Oblitération: marque apposée sur le timbre pour l'invalider et empêcher sa réutilisation. Plus qu'un simple « sprotch » d'encre, l'oblitération peut devenir un objet de collection lorsqu'elle commémore un événement spécifique.
Penny Black: timbre anglais édité en 1840 et représentant la princesse (future reine) Victoria de profil. C'est le premier timbre adhésif imprimé ; il est devenu un modèle des timbres archi-classiques représentant le chef d'Etat ou l'allégorie d'un pays.
Image
Petite Enveloppe Brune: dispositif commercial digne de Moite Von Lipwig, en circulation du le Globe Monde. L'enveloppe, au prix de 5 £, contient au minimum pour 5 £ de timbres discaux. Mais dans certaines se glissent des raretés hors de prix. Equivalent terrien et platéliste de la fameuse Chance Sur Un Million.
Platélie: science multiverselle (puisque à cheval sur 2 univers, celui du Disque et celui du Globe), consistant en la recherche, collection, achat, vénération, classement maniaque, etc etc de timbres du Disque Monde. Formé sur l'adjectif « plat » (comme un timbre, et comme le Disque), et l'adjectif « philatéliste ».
Pli Premier Jour: enveloppe, parfois illustrée, sur laquelle on a apposé un timbre qui est oblitéré à la date du premier jour de son émission. Le cachet peut être déjà présent sur l'enveloppe, sinon le pauvre philatéliste se déplace pour poster son enveloppe le jour J dans une boîte aux lettres spéciale, devant laquelle quelques centaines de ses semblables font la queue.
Stanley Howler: reprise parodique du Stanley Gibbons, catalogue philatéliste de référence sur le Globe Monde. Pour la Bonne Blague : le Gibbons est comme en français un singe hurleur, et un Howler est un hurleur tout court. Les platélistes ont le sens de l'humour !
(N.B.: en français, Patrick Couton nous l'a traduit par "Yves Hertellier", qui rappelle fortement "Yvert & Tellier", une grande institution pour collectionneurs!)
Variété: erreur* qui apparait sur plusieurs planches de la même façon (et donne lieu à des timbres moins précieux).


Source: Discworld Emporium, auteur: Bernard Pearson The Cunning Artificer, traduction: Mirliton