Interview de Patrick Couton par Fan 2 Fantasy

Dans son n°18 de novembre 2011, l'e-journal Fan 2 Fantasy présentait un dossier Terry Pratchett, accompagné entre autres de cette interview du traducteur Patrick Couton.


Qui est Patrick Couton ?

C’est moi ! Comme j’aime à le dire, je suis un musicien avant tout, qui fait aussi de la traduction. Je suis le traducteur officiel de Terry Pratchett pour les éditions L’Atalante. Je suis un nouveau grand-père (plus si jeune que ça).

Votre Terry Pratchett préféré ?

J’aime beaucoup Le Faucheur, mais j’ai un faible pour la série du Guet, étant lecteur de romans policiers plus que lecteur de fantasy. Le premier livre de science-fiction que j’ai lu était le Retour à zéro de Hubert Monteilhet.

Votre personnage « pratchettien » préféré ?

La Mort. J’ai une tendresse particulière pour Chicard qui en français parle comme dans les polars des années cinquante.

Si vous pouviez rencontrer un auteur disparu, lequel serait-ce ?

Je pense à Georges Simenon, mais j’aurais été trop impressionné pour oser lui parler.

Si vous pouviez être un personnage de fantasy ?

Le souricier gris, personnage du Cycle des épées de Fritz Leiber.

Quels conseils donneriez-vous à un traducteur débutant ?

Se mettre à la place du lecteur.

La traduction qui vous a donné le plus de mal ?

Accros du roc m’a donné plus de travail, mais c’était très amusant. La Compagnie noire de Glen Coock, dont je n’ai traduit que le premier tome. Les Journaux de voyages de Jean-Jacques Audubon, un ornithologue et naturaliste français du XIXe siècle célèbre pour ses dessins d’oiseaux. Nous étions plusieurs traducteurs, c’était intéressant, mais aussi très monotone. Après
ce travail, je ne pouvais plus voir les oiseaux en peinture.